Oyazgur

Sur le pouce…

2012-01-24 22.13.58

Il restait, au fond des mes tiroirs, deux pelotes d’une laine dégradant joliment du vert au beige. Envie d’en faire une dernière chose avant que les grands froids ne disparaissent. Du turquoise pour le contraste, et c’était parti pour une petite aventure mouflesque.

 

2012-11-15 13.24.47

2012-01-24 22.13.50

J’ai choisi un modèle turc, et c’est vrai qu’entre ici et là  (souvenez-vous : Le pompon turc)  on retrouve le même type de dessin, dont la forme en losange suit harmonieusement les diminutions.

Pour la construction, on commence par le poignet, en rond, avec cinq aiguilles. Une 2012-01-24 22.14.05petite frise sur le haut de la main pour démarrer le travail et ensuite,  on continue avec les dessins plus complexe. le dessous de la main est toujours composé du même motif, fait d’un pavage avec de petits losanges. Il faut bien, à un moment donné, lâcher quelques mailles pour le pouce, que l’on récupérera plus tard pour monter ce dernier. Ne pas oublier les diminutions en arrivant en haut, et le tour est joué : une paire de moufle chaudes, douillettes, un duvet pour les mains. Dommage que je sois trop claustrophobe des mains pour pouvoir les porter… mais bon, je suis sûre qu’elle trouveront une paire de main accueillante d’ici peu.

(Hé oui, je ne porte pas forcément ce que je fais. Et inversement proportionnelle ! Je craque souvent pour des modèles qui me titillent par leurs couleurs, leur difficulté, de nouvelles techniques que je ne connais pas. Et je ne me pose que très rarement la question de savoir ce que je vais en faire après… alors j’ai des boîtes, bien fermées, dans lesquelles je mets mes trésors que j’oublie et redécouvre des mois après… )  2012-01-24 22.13.39

réalisation

modèle : trouvé sur le net, mais pour le moment, impossible de remettre la main dessus… dès que je trouve, je mets le lien.

aiguilles : double-pointes en 2,5, des grandes et des petites (pour le pouce)

fil : Fabel de chez Drops en Turquoise et Delight, chez le même en dégradé vert-beige. Le premier fil est une pure laine bien solide et ferme sous le toucher, idéal pour des chaussettes. Le deuxième est un fil à chaussette également mais plus vaporeux.

taille : ma main, c’est à dire une petite main d’adulte.

Publicités
Cette entrée a été publiée le 2 février 2013 à 11:20 et est classée dans graphique, Tricot. Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

6 réflexions sur “Sur le pouce…

  1. Le , burcu a dit:

    geniales

  2. Pingback: Oyazgur

  3. Pingback: Moufles turques #2 | Oyazgur

  4. Pingback: Sous-bois | Oyazgur

  5. Pingback: Vert de gris | Oyazgur

  6. Pingback: sur la route du Nord | Oyazgur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :