Oyazgur

Suspens #3 : suite et fin

Rappel des épisodes précédents : prisonniers d’une machine à laver infernale qui leur mena la vie dure, secondée par l’intraitable pantoufle-à-semelle-rigide-qui-accelère-le-processus, nos trois héros furent admis au département des soins intensifs. La vie de Cap ne tenait plus qu’à un fil.

…qui, malheureusement, lâcha. En effet, toujours aussi doux, Cap vit son rouge déteindre sur son jaune. Mais ce n’est pas tout, si ça monture de métal tint bon le choc, le poil, lui, ne s’en remit pas. Hirsute, bancal, ne sachant plus où trouver sa fierté, il traînait en diagonal, peluchant là où il ne fallait pas. On décida dès lors de convoquer les Pârques. Le cordon fut coupé en toute intimité.[Je souhaiterais qu’en cet afflux de passés simples, nous ayons une pensée pour le verbe traire, qui n’en a pas (de passé simple, pas de pensée). Je précise d’ailleurs à cet égard, que je ne me suis toujours pas remise de cette découverte].

IMGP1661

 

Bobo, elle, eut du bol. Après quelques temps de rééducation, elle partit vivre sa vie de soucoupe, volant de ses propres ailes. Celles et ceux qui l’ont vu ces jours-ci peuvent vous garantir qu’elle garde la forme !

 

IMGP1659

 

Quant à Kourba, une image vaut mieux qu’un discours, et l’on peut dire qu’après quelques points de suture, elle a retrouvé le sourire.

Du tonus également. Rappelez-vous : nous l’avions laissée distendue, amorphe, la maille lâche et peu avenante. Nous l’avions ensuite retrouvée recroquevillée, toute tendue ; un soin détente et mise en pli était nécessaire. 

2012-10-05 01.25.16

 

 

Et bien là voilà, guillerette, allant de l’avant, se moquant même un tantinet de ce pied taille adulte qui pensait impunément faire la route avec elle.

IMGP1660

 

 

 

 

Quel nigaud ! Bien sûr qu’elle tracera la route, mais foi de batracien, ce sera avec un gamin !

***Fin***

Publicités
Cette entrée a été publiée le 10 octobre 2013 à 12:02 et est classée dans Chaussettes, Crochet, Feutre, Ménagerie, Techniques, Tricot. Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

2 réflexions sur “Suspens #3 : suite et fin

  1. Le , jeannepe a dit:

    Kurba n’a pas les yeux symétriques… je crois qu’elle est atteinte du tronc cérébral. Avec un peu de bol, elle retrouvera la forme !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :