Oyazgur

Sous-bois

IMGP1670

 

La radio me susurre 5° degrés au petit jour, dans le gris rougissant d’un matin d’octobre.

 

 

 

IMGP1668

 

Je tends l’oreille aux murmures intérieurs. Si je n’y prenais pas garde, il s’y glisserait des tristesses qui se fondraient dans la grisaille pesante.

 

 

 

IMGP1663

 

S’emparer alors de l’automne, plonger dans les couleurs, la douceur velouté des champignons et des châtaignes sous les papilles et rêver d’une tendresse de potiron.

 

IMGP1662

 

 

Rendre hommage aux feuilles qui tombent, aux bouilles rieuses qui tintent dans un feulement, à celles aux joues douces comme une dernière pêche de vigne

 

IMGP1478

 

 

ou bien à celle, espiègle, qui se cache dans les bruyères.

   2012-05-17 19.51.40

 

 

Alors, j’enlève mes moufles, je chausse mes aiguilles 2,5, et je remonte  60 mailles gris foncé. J’augmente, et je poursuis en prenant du orange, amorce les arabesques. Et oui ! je ne me lasse ni de ces couleurs, ni de ces motifs. Et comme ils ont déjà fait le bonheur d’une paire de main qui attend le froid impatiemment (c’est elle qui me l’a dit), et bien, je recommence !

Et de trouver par la même occasion le remède à ce gris poreux qui pèse sur les épaules : pour ne pas se laisser prendre par le jour, mieux vaut le dessiner.

 

Publicités
Cette entrée a été publiée le 16 octobre 2013 à 08:59 et est classée dans Bijoux, Couleurs, Crochet, Feutre, Gants, graphique, Marque-pages, Ménagerie, Potager, Tricot. Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

7 réflexions sur “Sous-bois

  1. Et de dire, aussi, puisque ce devait être le réel objet du message, que je suis en plein travail invisible : je mets à jour les pages fixes du blog, où vous pouvez retrouver, à la file et légendés, mes bidouillages… travail long et fastidieux, donc n’hésitez pas à y faire des tours fréquents (et là, tout de suite, je vous suggère « Pour la tête » et « Pour les mains »!
    bonne visite !

  2. je viens de faire un truc assez drôle (à mes yeux en tous cas…) : je commente mes propres articles et mes propres commentaires ! l’absurde n’a pas de limites. Je me demande si je serais assez gentille pour me faire des compliments…

  3. Le , As de pique a dit:

    Le froid ne devrait plus tarder maintenant, jr sens qu’une paire de main trepigne d’impatience

  4. Pour tout avouer, plus d’une… mitaines et gants en suspens parce que quelques commandes à finir d’abord. Mais patience et croisons les doigts pour encore quelques jours de douceurs : je m’y remets dès que… dès que…

  5. Le , Christine a dit:

    Fil poétique…
    Ne manque qu’une promenade en forêt !

  6. Le , claude dupont a dit:

    j adorez vos boucles d oreilles

  7. Merci Claude pour votre compliment !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :