Oyazgur

Au palais des delight

IMGP2117

 

Il était une fois, au palais des délight, trois douceurs aux couleurs chamoirées qui patientaient (voire s’ennuyaient ferme) en attendant leur ouvrage charmant.

 

IMGP2118

 

Ce furent trois paires d’aiguilles qui les tirèrent de leurs soupirs soupirant. 

 

 

IMGP2120

 

La première, plutôt large d’encolure – du 5, pour être précis. Venue tout spécialement se faire mousser auprès des gris dégradés (que nul ne s’offense !)

 

IMGP2119

 

 

La deuxième courrait dans les couloirs en poussant des « Léon Léon » avant de s’arrêter devant chaque miroir pour regarder ses plumes pousser et trouver que, décidément, cela lui allait à merveille. C’est depuis ce temps là, d’ailleurs, que l’on n’hésite pas à dire que le paon se ment.

 

 

IMGP2121

Et la dernière… Ah la dernière ! Un mystère ! Tout droit sortie des sous-sols de Downton Abbey. 

Un grand œuvre, fait à l’aveugle. Pas d’image, et des indices chaque semaines à aller récupérer , au fil de la saison d’hiver. IMGP2122

Elle a des manières un peu rigide : à chaque tome son lot de points; mais à chaque chapitre son style. Et un rythme… d’enfer ! La première semaine, je tiens la distance haut la main.Quelques rangs de points mousses, avec les 18 augmentations qui deviendront rituelles. IMGP2123

Puis, ça s’accélère. Non ! ça s’emballe ! et j’ai beau m’affoler du sabot, je ne suis plus… il me faut épisode entier là où l’on est censé tricoter quelques rangs entre le rhume de Mary et la vaisselle de Daisy. Qu’à cela ne tienne, épopée pour épopée, je reprends tout depuis le début. Et je me rends d’ailleurs compte que j’avais manqué quelques opus (doux euphémisme) de la saison deux… peut-être ceci expliquant que cela (la saison trois) ne fut jamais tout à fait claire…

un mystère de levé, quand un autre s’abat : que prennent les tricoteuses américaines pour tricoter à cette cadence ?

 

 

Publicités
Cette entrée a été publiée le 25 janvier 2014 à 10:11 et est classée dans Châles, Couleurs, Dentelle, Echarpes, Tricot, Uncategorized. Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

4 réflexions sur “Au palais des delight

  1. Le , jeannepe a dit:

    Peut-être mangent-elles des chats pansés…

  2. Le , Marie Pouchot a dit:

    Bravo de continuer Désolée de ne pas etre assidue dans mes visites mais je bloque sur les mails. J’ai même cru longtemps que oyazgur était une pub pour agence de voyage c dire… Bise marie pouchot de st bernard

  3. Pingback: Mystère et boule de laine | Oyazgur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :