Oyazgur

Patience

WP_20141128_004Bon, allez, je peux bien l’avouer, maintenant que ce week-end est passé : avant d’y aller, je n’avais pas du tout, mais alors pas du tout envie de bouger mon popotin, mes caisses et mon panier jusque là-bas. Vous voyez, cette flemme hivernale ? Eh bien, faut dire qu’elle m’avait bien saisie et que la perspective d’y aller, revenir, y retourner, de se lever à 05h00 un samedi matin (c’est humain ça ???), comment dire ? ça ne m’enchantait guère !

D’ailleurs, j’étais tellement pas en train que je n’avais rien fait de particulier. Jusqu’à ce que… jusqu’au coup de fouet final, me disant allez quand mêêêême, faut  faire kekchose et que je finisse, mercredi une paire de chaussons, jeudi une paire de moufles et vendredi (finies de sécher dans la nuit de vendredi à samedi !) une paire de mitaines (que je n’ai pas eu le temps de prendre en photo, mais j’aurais l’occasion de vous reparler d’elles, ou – au moins -, de leur couleur).

 IMGP4072IMGP4078

Et que j’ai bien fait ! Les mitaines ont trouvé mains à réchauffer tout de suite tandis que les moufles ont été l’occasion d’une belle rencontre avec une créatrice japonaise qui manipule les kimonos avec art et précision (là encore, l’occasion d’en reparler).

WP_20141129_001

 

 

Une fois installée, tasse de thé et banana bred (faut pas se laisser abattre !), m’a fallu une bonne dose de patience  pour peloter (en tout honneur) pendant quelques heures et passer de ceci…

 

 

WP_20141129_003

 

 

… à cela : une belle pelote toute douce de soie lie de vin.  Mais finalement, de la patience, c’est surtout plus tard qu’il m’en a fallu en réserve. Je ne sais pas pourquoi, j’avais décidé de faire mon montage provisoire avec le même fil, c’est à dire un truc tout fin en ton sur ton pour 25 mailles de dentelle. Et quand il a fallu défaire… gare au coup de ciseau maladroit !

 

 

IMGP4089

 

Enfin, 60 cm d’un côté et 60 cm dans l’autre sens plus tard, me voici rentrée dans mes pénates, pelote à peine entamée, des projets de nouveau plein la tête et 271 mailles à récupérer le long de ma bordure.

IMGP4088

 

 

Et puis, j’arrête d’en parler ici parce que sinon, le gros joufflu risque fort de me taper sur les doigts (ce qui est moyennement pratique pour tricoter…)

 

 

 

 

 

 

 

Publicités
Cette entrée a été publiée le 2 décembre 2014 à 11:57 et est classée dans Chaussettes, Châles, Couleurs, Dentelle, Gants, Techniques, Tricot, Uncategorized. Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

3 réflexions sur “Patience

  1. Le , Marie Pouchot a dit:

    coucouc marie en tant que marraine de ce blog pourrais-je demander de l assistance technique dans un projet internet?biz 

  2. Ah oui c’est dur de se motiver le dimanche matin … à une époque mes enfants avaient le don de me tirer du lit à 5h-5h30 pour me faire piétiner dans la froidure et c’était dur mais une journée tôt commencée est souvent une bonne journée (ou pas^^)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :