Oyazgur

D’abord un brin doux, chaud, un fil à toucher pour y coller sa peau. DOU_raie_griseCaresser les deux ailes, y poser les mains et doucement les laisser s’étendre sur les iliaques. Profiter. Sentir rouler sous ses doigts les grains durs des noyaux.

Et puis quand même, faut pas déconner ! Alors pour le reste, du pur, du presque rêche, du qui accroche sous les doigts, du gris mat en brut !

IMGP5070

 

 

Et sinon, c’est bon aussi avec des câpres…

 

 

 

 

Publicités
Cette entrée a été publiée le 9 juillet 2015 à 08:57 et est classée dans Bouillotte, Couleurs, Crochet, Doudou, Ménagerie. Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Une réflexion sur “

  1. Le , PERRIN Eliane a dit:

    c’est bon également avec de la crème fraiche et une petite cuillère à café de moutarde de Meaux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :